L'agence régionale Bruxelles Mobilité lance jeudi une campagne de prévention à destination des jeunes contre la conduite sous l'influence d'alcool et de drogues pour les fêtes de fin d'année. Elle est portée par l'acteur belge Guy Staumont, dans la peau du personnage de Baudouin du film Dikkenek. Il avait déjà pris le rôle principal de la campagne de prévention de Bruxelles Mobilité cet été. Avec le message "Pour les fêtes, ne lui faites pas de cadeau - déjouez les pronostics !", les autorités régionales appellent les jeunes à faire perdre à l'acteur ses paris sur le nombre de décès sur les routes. Une vidéo mettant en scène Baudouin est largement diffusée à compter de ce jeudi. La campagne se veut aussi interactive avec le public-cible. Des échanges sur l'application Whatsapp et sur les réseaux sociaux ainsi que des relais via des influenceurs sont en ce sens mis en place.

Cette campagne au second degré adressée en premier lieu aux jeunes de 18 à 30 ans se fonde sur des chiffres inquiétants les concernant. Selon VIAS, l'institut belge pour la sécurité routière, 14% des conducteurs Bruxellois de moins de 34 ans affirmaient en 2020 inhaler au moins une fois par mois du gaz hilarant avant de prendre la voiture. De plus, alcool et drogues jouent un rôle dans 13 % des accidents avec tués et blessés graves dans la capitale.

La ministre régionale de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen) appelle les Bruxellois à rentrer en transports publics ou un taxi, à dormir sur place ou à désigner un Bob pour les soirs des fêtes de fin d'année. Bruxelles Mobilité remarque que prendre la route avec une trottinette ou un vélo est aussi dangereux après avoir bu ou consommé des drogues.

"Ces dernières années, nous avons vraiment amélioré l'efficacité et le ciblage de nos actions de sensibilisation", explique la ministre. "Notre campagne 'Barlos' de 2020 vient d'ailleurs de remporter plusieurs prix".