Une chaîne humaine de plusieurs dizaines de personnes a été formée mercredi matin entre 08h00 et 09h00 boulevard Van Haelen à Forest pour protéger les cyclistes du trafic automobile. Les participants réclament des pistes cyclables sécurisées sur cette voie.

En musique et à coups de sonnette, les participants ont rythmé le passage des cyclistes. Entre 50 et 100 personnes se sont relayées pour maintenir la chaîne humaine pendant une heure. L'action était notamment portée par l'ASBL GRACQ (Groupe de Recherche et d'Action des Cyclistes Quotidiens), l'association Fietsersbond et des comités de quartier. Leurs membres déplorent que les travaux de réasphaltage effectués début mai n'aient pas donné lieu à la mise en œuvre d'aménagements sécurisés. Ils avancent, sur base d'un comptage ponctuel, que 1.000 à 1.500 cyclistes par jour empruntent cette voirie régionale, qui fait partie du réseau "Vélo Confort" régional. 

Les participants à l'action cible plus particulièrement la commune et son renvoi à la nécessité d'étudier la situation au préalable. "Assez de consultations, de discussions ou d'études supplémentaires", défend Joris, un cycliste et riverain. "Tout cela a été discuté à plusieurs reprises ces dernières années mais, jusqu'à présent, sans résultat. C'est pourquoi nous exigeons immédiatement une piste cyclable de qualité sur toute la longueur du boulevard." Les associations et comités représentés demandent également des aménagements sécurisés sur l'avenue Van Volxem et l'avenue Wielemans-Ceuppens à Forest.