La Stib va déployer la nouvelle ligne de bus 74 à partir du lundi 19 avril. Elle reliera le terminus Clémence Everard (sur le boulevard Henri Simonet à Anderlecht) à la gare d’Uccle-Stalle.


Elle dessert notamment l’hôpital Erasme, le shopping Cora, le boulevard Industriel, le centre de Forest et Forest National, en passant au-dessus du canal.

De nombreuses correspondances sont possibles, entre-autres avec la ligne de métro 5 (stations Erasme, Eddy Merckx et Veeweyde) et les trains S1 de la SNCB (gares d’Uccle-Stalle et de Forest-Est).

Plusieurs quartiers sont mieux desservis, dont les nouveaux quartiers Erasmus Gardens et des Trèfles à Anderlecht et le quartier Bervoets à Forest, ainsi que de nombreux établissements scolaires : école les Pommiers, école Les Asters, école des Trèfles, école fondamentale Maurice Carême, école primaire Lucerna, institut Saint-Vincent de Paul, institut Decroly, école communale du Val Fleuri, etc.

Le terminus de la ligne 74 situé boulevard Henri Simonet à Anderlecht, près de l'hôpital Erasme, est baptisé Clémence Everard, du nom de la première femme diplômée de médecine, chirurgie et obstétrique en Belgique. Une manière pour la STIB de contribuer à une meilleure représentation des femmes dans l’espace public à Bruxelles.

Une autre ligne de bus sera déployée en septembre. Il s'agit de la ligne 52 entre Forest National et la Gare Centrale, qui permettra une meilleure desserte du quartier Bervoets et une accessibilité renforcée vers Forest National.

Les fréquences de ces deux lignes seront d’un bus toutes les 12 minutes en heures de pointe, 15 minutes en heures creuses et 20 minutes en soirée.

Le Plan Directeur Bus, suite et pas fin

Mi-2018 la STIB lançait la mise en œuvre de son Plan Directeur Bus, qui constitue la plus importante refonte de son réseau de bus ces dernières années. L’objectif ? Répondre à l’évolution de la Région bruxelloise: nouveaux quartiers, nouvelles entreprises, nouvelles infrastructures, croissance démographique… Des changements qui amènent de nouveaux besoins en matière de mobilité. Des besoins auxquels le Plan Directeur Bus répond en offrant de nouvelles liaisons, de meilleures dessertes, de toutes nouvelles lignes, etc.

Le Plan Directeur Bus est mis en œuvre par phases successives. Une fois l’ensemble du Plan mis en œuvre, ce sont deux tiers des lignes de bus du réseau actuel qui auront été modifiées. Le futur réseau de bus de la STIB offrira 30% de places supplémentaires et augmentera sa production kilométrique de 22% par rapport à la situation en vigueur lors de sa mise en œuvre.

Au total, sur les 50 lignes de bus que comptait le réseau de la STIB avant le lancement du Plan Directeur Bus, 6 nouvelles lignes seront créées, 15 lignes resteront inchangées et les itinéraires de deux lignes seront repris par d’autres lignes.