Grand chantier en perspective sur le mythique viaduc de Vilvorde, au nord de Bruxelles. Ce pont du Ring surplombant le canal va connaître une "rénovation très approfondie", nous confirme la Werkvennootschap, agence publique flamande en charge des infrastructures de la rocade bruxelloise.

"Le viaduc sera renforcé et également assaini (l'amiante sera enlevé)", souligne le porte-parole de l’institution flamande. Construit de 1974 à 1978 et culminant à 35 mètres, le gigantesque pont en service depuis plus de 40 ans s’étend sur 163 mètres et accueille environ 140.000 véhicules quotidiennement.

À sa création, l’infrastructure a eu pour vocation de rester en place "pendant 100 ans". "Nous en sommes à peu près à la moitié, donc une rénovation complète est recommandée", pointe la Werkvennootschap. Au point que la ministre flamande de la Mobilité, Lydia Peeters (Open VLD) a parlé fin 2020 d’un "viaduc du futur".

Pas six ans de fermeture

Qui dit travaux pharaoniques, dit délais faramineux également : le chantier va au total durer environ six ans. L’agence flamande espère commencer les travaux "après l’été". La rénovation, considérée comme "un projet très complexe" par les autorités, s’élève à 250 millions d’euros.

Inévitablement, l’agence de grands travaux prévoit "quelques désagréments" pendant ce chantier de grande ampleur. Mais à l’heure actuelle, pas de détails : le calendrier précis et les modalités pratiques sont actuellement en discussion avec les entrepreneurs du projet. "Il n’est évidemment pas question de fermer le viaduc", assure l’institution. Les voies seront cependant rétrécies et la vitesse limitée.

Des entretiens conséquents du viaduc ont déjà eu lieu en 2001 ainsi qu’en 2011, afin d’améliorer l’éclairage, le revêtement et le dispositif de sécurité.