Les Ucclois attentifs l’ont peut-être remarqué : la scan-car qui sillonne les rues de la commune méridionale bruxelloise possède désormais une plaque… hollandaise ! Un détail pour certains, mais pas pour le député bruxellois et conseiller communal de l’opposition Emmanuel De Bock (Défi).

"C’est scandaleux, et inacceptable. On a fait la chasse aux véhicules étrangers, car ils paient moins d’impôts. La commune a un devoir d’exemplarité. Cette histoire montre une fois de plus la volonté de taxation envers et contre tout de la majorité", estime le mandataire amarante, pour qui un problème juridique se pose.

Pour l’échevin de la Mobilité, Thibaud Wyngaard (Écolo), il s’agit ici d’une "tempête dans un verre d’eau". "L’administration communale dispose d’un seul véhicule, qui a été légèrement accidenté par un engin de chantier et est en réparation auprès du fournisseur hollandais. Ce dernier met à disposition un véhicule de remplacement, immatriculé aux Pays-Bas. C’est bien sûr une solution temporaire, qui ne va durer que quelques semaines, le temps de la réparation de l’autre véhicule." Cette scan-car hollandaise de remplacement est conduite par un membre du personnel communal.

Pour Emmanuel De Bock, les autorités uccloises auraient dû effectuer une demande de plaque temporaire… "ou renoncer à la scan-car pendant quelques semaines en faisant ressortir les agents". Un avis qui n’est pas partagé par la majorité, qui pointe l’efficacité du dispositif de la scan-car qui permet de "garantir une rotation et préserver le stationnement des riverains".

Rappelons que cela fait environ sept mois que la scan-car est utilisée à Uccle. Le nombre d’infractions a sensiblement augmenté depuis sa mise en place, selon les chiffres livrés à l’occasion du conseil de décembre : entre juillet et fin novembre, le nombre d’infractions est en effet passé de 31.000 en 2020, à 83.000 en 2021. Soit une augmentation de plus de 260%. Les recettes ont quant à elles augmenté de seulement 60%, et les procédures de réclamations ont également fortement augmenté.