A l’occasion de la journée internationale de la personne handicapée, la Ville de Bruxelles lance une campagne de sensibilisation au respect des emplacements PMR.

"Si tu prends ma place, tu prends mon handicap." Tel est le leitmotiv de la campagne de sensibilisation lancée par Bruxelles-Ville ce mardi 3 décembre, à l'occasion de la Journée internationale de la personne handicapée. Celle-ci vise à sensibiliser les automobilistes sur le territoire de la commune à respecter les emplacements PMR afin de garantir une meilleure accessibilité aux personnes en situation de handicap.

L'initiative se base sur un constat : de nombreux abus ont été observés chez les automobilistes, qui se garent trop souvent sur les emplacements PMR. Cet objectif est en outre présent dans le plan d’action handicap, inclusion et accessibilité de la Ville de Bruxelles reprenant une série d’objectifs dans différents domaines d’actions afin d’améliorer la représentation, l’accessibilité et l’inclusion des personnes handicapées.

"Encore trop d'usagers ne disposant pas de carte PMR occupent ces emplacements réservés. À cela s’ajoute un trop grand nombre de cartes illégales ou périmées encore utilisées. Il est important de communiquer et sensibiliser sur l’importance de respecter ces emplacements afin de garantir une meilleure accessibilité des personnes handicapées et ainsi assurer leur autonomie", explique Khalid Zian (PS), échevin de l’Égalité des chances.

Dès janvier prochain, une campagne annuelle de répression prévue en complément de celle-ci par la zone de police Bruxelles-Capitale-Ixelles sera également tenue pour rappeler le règlement en matière d’emplacements de stationnement pour personnes handicapées aux automobilistes. Durant cette campagne, la Ville souhaite communiquer à différents niveaux à travers différents canaux de communication : "Une vidéo de sensibilisation sera diffusée sur les réseaux sociaux, le site officiel, les mailings mais aussi les écrans présents dans l’espace public afin d’attirer l’attention d’un maximum d’usagers. Des flyers, dont le message principal sera "Si tu prends ma place, tu prends mon handicap", seront également apposés sur les pare-brise des voitures ne respectant pas les emplacements prévus pour les PMR", conclut Khalid Zian.