Projet de taxe kilométrique, fermeture du bois de la Cambre, Ville30, développement des rues et pistes cyclables, zone de basses émissions, etc. Les mesures prises en matière de mobilité ces dernières années sont nombreuses et suscitent bien souvent leur lot de mécontentement.

A l'initiative de la Fédération Belge des Taxis (FeBet), une grande manifestation se tiendra dans les rues de la capitale ce jeudi matin. Une délégation rencontrera la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen) sur le coup de 10h. Le cortège s'élancera ensuite du boulevard Botanique, passera place Madou et terminera par le boulevard du Régent. Une délégation sera ensuite reçue vers 11h30 devant le cabinet du ministre-président Rudi Vervoort (PS).

© IPM Infographie

Lucien Beckers, président de l'ASBL Mauto Défense, ainsi qu'un représentant de la fédération des motards feront également partie de la délégation. Des ambulanciers seront également présents. "Nous allons unir nos voix pour demander au gouvernement bruxellois d’être enfin écoutés. Nous exigeons une prise en compte de nos revendications. La principale de celles-ci étant une réévaluation du plan Good Move et son adaptation aux réalités du terrain", explique Lucien Beckers, également administrateur du groupe L'automobiliste en a marre qui regroupe près de 40 000 membres.

"Les différentes mesures mises en place sous couvert de la crise sanitaire ou projetées, dans le but de décourager les automobilistes et les motards d’utiliser leurs véhicules à Bruxelles sont inacceptables en l’état", conclut-il.

Selon les organisateurs, un bon millier de manifestants sera présent ce jeudi. "La météo s'annonce venteuse et pluvieuse ce qui risque d'en décourager certains, principalement les motards", précise Lucien Beckers. "Nous ne tolèrerons pas de débordements et la manifestation se déroulera dans le calme."

D'importants embarras de circulation sont à prévoir.