Une nouvelle mise à jour de l'application Fix My Street permet désormais aux personnes à mobilité réduite de signaler les problèmes d'accessibilité rencontrés dans l'espace public bruxellois, a annoncé lundi matin le service public Bruxelles Mobilité. Cette mise à jour intervient dans le cadre du plan régional de mobilité Good Move.

Développée par la Région de Bruxelles-Capitale, cette plateforme permet d'informer les services responsables de l'entretien des voiries d'une défectuosité. Ainsi, en 2020, plus de 70.000 incidents ont pu être notifiés. Les personnes à mobilité réduite pourront donc à présent signaler, par exemple, un problème en lien avec les feux sonores, les dalles prodotactiles, ou encore des gènes piétonnes.

"L'objectif est de rendre l'espace public le plus accessible possible à tous", a réagi le directeur de la maintenance à BruxellesMobilité, Dimitri Strobbe. "Notamment aux personnes à mobilité réduite, entre autres en abaissant les bordures de trottoir et en installant des lignes de guidage."

Cette mise à jour intervient dans le cadre du plan régional de mobilité Good Move. Ce dernier a pour objectif de faire du piéton une priorité en rénovant plusieurs tronçons. Bruxelles Mobilité a déjà annoncé qu'une centaine de carrefours devraient être réadaptés en 2022.

© D.R.