Bruxelles Mobilité La Région bruxelloise installe des potences pour empêcher les véhicules hors gabarit d'emprunter le passage.

Le pont situé dans l'avenue Grosjean à Woluwe-Saint-Lambert a du être fermé en urgence mardi soir. En cause, le passage d'un camion qui a endommagé les poutres du plafond.

Une situation récurrente puisque rien qu'en 2018, l'ouvrage d'art, géré par la Région bruxelloise, a été endommagé à sept reprises, engendrant quatre fermetures.

"On n'arrête pas de devoir réparer les dégradations causées par des véhicules hors gabarit qui endommagent ce pont, alors que les signalisations indiquant les interdictions de passage de certains véhicules sont clairement mentionnées", explique Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles Mobilité. "Le problème est que beaucoup de poids lourds ne respectent pas ces informations préalables."

Une situation contre laquelle la commune ne peut visiblement rien faire. "Le pont appartient à la Région bruxelloise qui est chargée de son entretien et des éventuelles réparations. Cette situation pose d'importants soucis au niveau de la mobilité dans le quartier", explique la commune. "La Région réalise actuellement des travaux visant à installer des potences de chaque côté pour empêcher les véhicules hors gabarit d'emprunter le passage. Les travaux se tiennent de nuit, de minuit à 6h, et devraient se terminer d'ici la fin février. La situation devrait ensuite revenir à la normale."