Le gouvernement bruxellois travaille sur une solution de péage plus simple, qui sera prête d'ici 2021.

Du début de l'année 2019 à fin janvier 2020, 10 311 amendes ont été infligées dans le cadre de la zone basse émission (LEZ), soit 3 608 850 euros, a déclaré le ministre bruxellois en charge des Finances Sven Gatz (Open-VLD) ce matin au parlement bruxellois. Sur ce montant, 1 806 291 euros ont été collectés jusqu'au 31 janvier 2020, soit la moitié environ.

"Ces chiffres démontrent à la fois l'impact et le paradoxe de la LEZ", a commenté le libéral néerlandophone. "L'impact est une chose réelle, comme l'attestatent les plaintes des citoyens. Nous observons également un impact sur le remplacement de certains types d'automobiles dans notre Région et ailleurs. Cependant, nous ne pouvons pas dire qu'il s'agit d'une manne financière importante. Les montants sont en effet limités."

Sven Gatz a par ailleurs rappelé que "le gouvernement bruxellois travaille actuellement sur une solution de péage plus simple qui pourrait être mise en œuvre à court terme." Une solution qui doit être prête d'ici 2021.