Au 1er janvier 2022, la zone basses émissions (Lez) franchira une nouvelle étape. Les voitures, camionnettes, bus et minibus diesel de norme Euro 4 ne pourront plus rouler dans la région-capitale, sous peine pour leurs propriétaires de prendre une amende de 350 euros. Selon les statistiques des caméras ANPR du mois de mars dernier, 96 000 véhicules, en Belgique, sont concernés par cette nouvelle étape, dont 38 000 véhicules immatriculés à Bruxelles.

"Ce cap est important puisqu’il s’agit de la dernière génération de véhicules diesel qui ne doit pas être équipée d’un filtre à particules", rappelle Bruxelles Environnement, qui lance ce lundi une campagne de communication à destination des propriétaires de voitures, camionnettes, bus, etc. "Ceux-ci polluent davantage que les autres. Ils émettent des quantités importantes de particules fines."

Cette campagne s’articulera autour de deux slogans : "Un air sain, c’est comme les voitures, ça se parta ge" , "Un air plus sain , ça nous transporte tous" . Ils seront diffusés pendant trois semaines via différents canaux (écrans digitaux en villes, bâche de 67 m2 sur l’E40 à l’entrée de la Région, spots radios ou encore posts sur les réseaux sociaux).

Mise en place en 2018, la zone basses émissions a largement amélioré la qualité de l’air à Bruxelles. "Entre 2018 et 2019, les concentrations annuelles de dioxyde d’azote (NO2) ont diminué de 10 % en moyenne sur toutes les stations de mesure de la Région, idem pour les concentrations de Black Carbon (BC) qui affichent une tendance à la baisse sur l’ensemble des stations", détaille l’administration régionale en charge de l’environnement.

Comme lors des précédents renforcements, une période de transition de trois mois est prévue. Ce n’est qu’à partir du 1er avril 2022 que les conducteurs en infraction recevront une amende de 350€.

Très concrètement, sont concernés les véhicules entrant dans ces catégories :

Les voitures diesel immatriculées entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010.

Les camionnettes diesel (catégorie N1 - poids I) immatriculées entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010.

Les (mini)bus et camionnettes pour transport personnes (catégories M2) ou camionnettes (N1) diesel, de poids II ou III immatriculés entre le 1er janvier 2007 et le 31 décembre 2011.

Les bus et autocars diesel (M3) immatriculés entre le 1er janvier 2006 et le 30 septembre 2009.

Si votre véhicule fait partie de ces catégories mais que vous devez quand même rouler dans la région bruxelloise, il est possible d’acheter un pass d’une journée de 35 euros. Ce pass peut être acheté jusqu’au lendemain minuit de votre passage en territoire régional. Le site internet www.lez.com permet aux automobilistes dans le doute de voir si leur véhicule est concerné par cette nouvelle étape.