Depuis quelques années déjà, la sécurité routière est l’une des priorités de la zone de police de Bruxelles Nord (Schaerbeek, Saint-Josse-ten-Noode, Evere). Il n'en a pas été autrement cet été malgré les mesures sanitaires toujours d’application. Avec la rentrée scolaire, la sécurité routière reste une priorité pour la police locale.

Avec 26.305 PV de roulage dressés sur les mois de juin, juillet et août, la zone de police poursuit sa politique de verbalisation sur les territoires des communes en vue d’augmenter encore le risque subjectif du conducteur d’être contrôlé. 

Tout au long des 13 semaines de ces trois mois d’été, 19 grandes opérations de sécurité routière ont été organisées sur le territoire des trois communes de la zone de police. 14 d’entre elles étaient des barrages routiers Bob mobiles afin d’être flexibles et augmenter le risque subjectif des automobilistes d’être contrôlés.

Lors de ces opérations, 62 conducteurs étaient positif à l’alcool, 13 ont soufflé "Alarme" et 42 étaient positif à la conduite sous stupéfiants. En tout, 65 permis de conduire ont été retiré sur ordre du parquet pour une durée de 15 jours et 52 conducteurs ont dû remettre leur permis aux policiers pour une durée de 3 ou 6 heures pendant ces opérations. Cela fait un total de 228 PV dressés et 117 permis de conduire retirés pour conduite sous influence pendant ces mois d’été. Ces chiffres rappellent l’importance de poursuivre ces contrôles routiers.

Parmi les 19 opérations liées à la sécurité routière, trois ont été organisées en collaboration avec le service des Douanes et Accises. Ces trois contrôles communs ont permis le recouvrement de 68.409,86€ d’amendes pénales, le contrôle du carburant de 99 véhicules et la saisie de 5 voitures par le service des Douanes et Accises. Cette collaboration va se poursuivre dans les prochains mois.

Lancée il y a un an et demi, la campagne "Levez le pied, ça flashe sur la zone" se poursuit sur le territoire de la police locale. Avec deux équipes radars en service, 270 opérations radars mobiles ont été organisées durant les trois mois d’été. Ces opérations ont permis de contrôler 67.613 véhicules, dont 8.947 étaient en excès de vitesse. Soit 13,23% des véhicules contrôlés.

Quatre véhicules ont été saisis administrativement par la zone de police pour conduite mettant en danger l’intégrité physique des autres usagers de la route. Cela porte le nombre à 23 saisies administratives en 9 mois de temps.