Un budget de 150.000 euros est prévu pour un appel à projets ouvert à toutes les institutions francophones et néerlandophones ayant le statut d'asbl (dont les centres de recherches) actives dans l'apprentissage des langues, axées sur les métiers et l'enseignement via des outils numériques, et qui disposent d'une expertise dans le domaine des Stem (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques) et du soutien scolaire. Le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort (PS) souhaite ainsi promouvoir les connaissances linguistiques dans l'enseignement qualifiant.

Selon M. Vervoort, la connaissance du français et du néerlandais, mais également de l'anglais, constitue un atout important pour accéder au marché du travail bruxellois. Mais de nombreuses écoles souffrent d'un manque d'enseignants pour les cours généraux et donc également pour les cours linguistiques particulièrement dans l'enseignement qualifiant.

Les technologies numériques peuvent être un outil intéressant pour revigorer l'intérêt des élèves pour l'école et l'apprentissage des langues. C'est pourquoi la Région soutient les écoles bruxelloises dans leur transition numérique en investissant dans de l'équipement numérique mobile et la connectivité via le Centre Informatique de la Région bruxelloise (CIRB) et avec le soutien du Service École de perspective.brussels.

Le ministre-président ajoute avoir chargé le service École de lancer un autre appel à projets, cette fois à destination de l'enseignement qualifiant directement.