Les Bruxellois(es) accordent de plus en plus d’importance au bien-être de leurs animaux, qu’ils considèrent d’ailleurs comme un membre de leur famille. Collaborer avec les communes, premiers points de contact de la population, est donc essentiel pour améliorer le bien-être des animaux en ville.

Afin de soutenir les 19 communes bruxelloises dans la réalisation de leurs projets, la Région lance une nouvelle édition de l’appel à projet Label Commune Amie des Animaux, permettant de bénéficier d’un subside de maximum 7 000 € (dont 4 000 € maximum par critère à réaliser) et de mettre en avant leurs actions en faveur du bien-être animal.

En vue d'obtenir ce label, les communes devront répondre à au moins sept des douze critères : l’engagement ou l’attribution de missions à un agent communal chargé de la surveillance du respect de la législation en matière de bien-être animal ; un référent bien-être animal au sein de la zone de police ; la création ou l’aménagement d’une zone d’espace de liberté pour chiens ; une politique de gestion respectueuse des chats errants ; l’octroi d’une prime pour la stérilisation des chats domestiques ; la gestion 24/7 des animaux errants, perdus ou abandonnés ; l’information et la sensibilisation des citoyens ; l’accès des animaux domestiques dans certains lieux ; l’interdiction des feux d’artifice ; l’organisation d’événements en matière de bien-être animal ; l’application de la loi Sanction administrative communale, pour le non-respect de l’interdiction portant sur l’utilisation des pièces d’artifice et, le cas échéant, des pétards ; et le développement de contenu lié au bien-être animal sur le site web communal.

Les communes pourront aussi concourir pour le Label d’Or 2021. Il récompensera en 2022 la commune bruxelloise ayant fait preuve d’une bienveillance particulière à l’égard des animaux et respecté un maximum de critères. En ce qui concerne l’octroi du Label d’Or 2020, une cérémonie de remise des prix se tiendra le 30 mars prochain à Bruxelles Environnement.

"La collaboration de tous les acteurs est indispensable pour assurer une vie harmonieuse avec nos animaux. C’est pourquoi, j’encourage les 19 communes à saisir cette occasion pour améliorer le bien-être des animaux bruxellois et à mettre en œuvre des actions concrètes. La poursuite de cet appel à projets et l’évolution des critères incitent à un effort permanent des communes", conclut Bernard Clerfayt (Défi), ministre bruxellois du bien-être animal.