Bruxelles La Région encourage les Bruxellois à avoir recours à des outils et incitants visant à lutter contre le changement climatique.

De lourds travaux de rénovation ont récemment été réalisés au collège Don Bosco à Woluwe-Saint-Lambert. Et pour ce faire, l’établissement a pu compter sur le soutien de la Région bruxelloise. "Nous ne savions pas que la Région pouvait nous octroyer des primes pour assurer les travaux", explique Lucien Van Hamme, responsable de l’établissement, qui a monté le dossier de rénovation. "Les travaux étaient notamment d’ordre énergétique et thermique et le centre scolaire a bénéficié d’une prime de plus de 30.000 € pour contribuer à l’isolation du toit et la ventilation."

"Primes énergie, prêt vert bruxellois, certificats verts, entretien du chauffage via des professionnels agréés, certification PEB pour des bâtiments énergivores, etc. La Région n’a pas attendu 2017 pour mettre en place et promouvoir tous ces outils et incitants", rappelle le cabinet de la ministre de l’Énergie Céline Fremault (CDH), qui insiste sur le fait que toutes les collectivités implantées dans la capitale peuvent se voir octroyer plusieurs types de primes.

Ce régime de primes bénéficie au plus grand nombre : ménages précarisés, locataires, copropriétés, collectivités, comme les écoles ou crèches, mais également aux entreprises. C’est dans ce contexte qu’une grande campagne de sensibilisation est lancée ce lundi, sous le slogan "Pour le climat, dessinons un autre avenir". Elle se prolongera durant toute l’année 2017.

Déclinée à partir de dessins d’enfants, elle vise à stimuler les Bruxellois à participer à l’effort global de la Région dans la lutte contre le changement climatique au travers des économies d’énergie et de l’investissement dans les énergies renouvelables.

Concrètement, une série de spots vidéos a été réalisée. La campagne est officiellement lancée ce lundi via de l’affichage, l’ouverture de pages online et la diffusion de spots dans les cinémas bruxellois. Une diffusion en télévision et en radio suivra dans les prochains mois. Afin de sélectionner les trois écoles qui prendront part au tournage des prochains spots vidéos, un concours de dessins a été lancé entre les élèves de toutes les écoles bruxelloises.

Les gagnants auront aussi la chance de reproduire leurs dessins en très grand format sur le piétonnier du centre-ville lors d’un événement qui sera organisé à la fin du mois de juin.

Atteindre les objectifs européens

Afin d’atteindre les objectifs fixés par l’Union européenne, la Région bruxelloise s’est engagée à réduire de 30 % les émissions régionales de gaz à effet de serre d’ici à 2025, par rapport à 1990, mais également à doubler la production d’énergie renouvelable de la Région en la faisant passer de 2 à 4 % environ de 2013 à 2020. 

Le but de la campagne est donc d’à la fois réaliser des économies sur les factures énergies mais aussi de permettre à la Région d’atteindre ces objectifs. Le secteur du bâtiment constitue le principal émetteur de gaz à effet de serre en Région bruxelloise et il se retrouve donc au centre des actions régionales de lutte contre le changement climatique. La campagne "Pour le climat, dessinons un autre avenir", s’inscrit dans ce contexte et se déroulera toute l’année.