Sur le plateau de "C'est pas tous les jours dimanche" sur RTL, deux artistes signataires de la pétition contre le Musée du Chat ont expliqué leur position à Philippe Geluck. Denis De Rudder et Sandrine Morgante, un professeur et une conférencière à la Cambre déplorent notamment les 9 millions d'euros injectés au projet, et ce alors que le musée d'Art Moderne n'a toujours pas été rénové. Face à eux, le dessinateur belge s'est dit prêt à se retirer du projet "si on trouve un meilleur usage du bâtiment". 

Suite à cela, une pétition a été lancée hier en soutien au projet de Musée du Chat. "C’est une chance extraordinaire pour Bruxelles et pour la Belgique de pouvoir montrer publiquement les œuvres de Philippe Geluck dans un musée qui doit ouvrir en 2024. L’endroit choisi pour le Musée du Chat, à quelques pas de l’ex-musée d’Art Moderne, est parfait. C’est une reconnaissance pour le génie de cet artiste exceptionnel. Nous demandons le maintien du projet du Musée du Chat et du dessin du monde."

Plus de 350 signatures ont pour l'heure été récoltées.