100 ans, ça se fête ! Malgré les conditions sanitaires, la Ville de Bruxelles tenait à célébrer le centenaire de sa fusion avec Haren, Laeken et Neder-Over-Heembeek. Des noces d'eau que la commune a fêté le long du canal ce samedi. Le temps d'un après-midi, un village associatif s'est installé sur le quai Béco.

Parmi les visiteurs présents au début des festivités, deux retraitées qui ont connu Haren à l'époque où il était encore un petit village en bordure de la capitale. "Cela a bien changé depuis ! Ce n'est plus aussi calme qu'avant mais il y a eu du bon aussi, estiment Marie et Françoise, qui tenaient à être présentes. C'est quand même quelque chose d'être là pour un tel anniversaire. Et puis, ça fait du bien de revoir des gens dans un cadre festif."

L'événement a permis de transmettre des témoignages sur l'histoire des quartiers de la Ville. Les Bruxellois ont aussi pu déguster la bière brassée pour l'occasion par le brasseur bruxellois En Stoemelings. La journée a été rythmée par des prestations artistiques, des concerts et des contes basés sur l'histoire de la Ville. Des balades guidées, à pieds ou à vélo, étaient aussi au programme. 

Sous une tente, un atelier créatif a permis aux enfants de customiser des petits porte-clés en forme de cœur tandis que des musiciens marocains ont mis l'ambiance sur l'allée centrale. Pendant ce temps, sur le quai, des groupes d'amis se dépêchent d'embarquer sur la péniche qui les emmènera plus d'une heure durant en promenade sur le canal. L'occasion pour les artistes présentes sur le bateau de présenter leurs œuvres au public, quatre fresques sur le thème de la fusion entre les quatre territoires. Pour d'autres voyageuses, il s'agit avant tout de profiter du moment. "On est là grâce à la maison de quartier, on a participé à un atelier créatif et ils nous ont proposé de faire la balade. Je suis contente de pouvoir profiter de la vue et de l'ambiance conviviale", se réjouit Monica juste avant le départ.

Avec d'autres habitantes de son quartier, elle a réalisé des ornements accrochés le long du quai pour embellir l'arche des mariés. Pour incarner cette célébration des noces d'eau, le couple des géants du Meyboom était en effet de la partie. En fin de journée, le défi "Les Tireurs des Noces d'eau" a réuni des habitants des quatre communes dans la poursuite d'un même objectif, à savoir réunir le consentement des quatre quartiers de la Ville pour valider le mariage de deux géants, en symbole de la fusion en une même entité politique. Ils ont tiré, à la force des bras, une barque d'un côté à l'autre du canal. Les deux géants ont ensuite pu s'embrasser et ont été mariés par le bourgmestre de la Ville Philippe Close (PS).

L'événement se refermera à 22h. D'autres festivités sont prévues jusqu'à la fin de l'année 2021 pour fêter le centenaire de la naissance de la Ville de Bruxelles.