Le projet Melting Pots mise sur la street food pour redynamiser le quartier Madou

À mi-chemin entre plats à emporter et food trucks, Melting Pots est l’un des dix lauréats de l’appel à projets citoyen Make Brussels . Chargé de dynamiser le centre de Bruxelles, et plus particulièrement le quartier Notre-Dame-aux-Neiges (Madou), ce projet mise sur la street food.

"Notre objectif est avant tout de soutenir les commerces de proximité et de créer quelque chose de convivial", raconte Greg Malcause, porteur du projet Melting Pots. "Ce quartier est trop peu connu des Bruxellois et pourtant, il est super agréable. Entre l’enclave de verdure place de la Liberté et les dizaines de restaurants des rues adjacentes, c’est le quartier idéal pour notre projet de street food."

Actuellement en développement, Melting Pots prévoit un partenariat avec plusieurs restaurants du quartier, qui offriront chacun deux recettes de leur gastronomie dans des pots. "Il y aura deux versions de ces Melting Pots : l’une sera cartonnée et recyclable, l’autre sera réutilisable. Rien n’empêchera les habitants de venir avec leur propre boîte s’ils le veulent", ajoute Greg. L’objectif : proposer des portions plus petites, à moins de 10 €, et permettre ainsi aux habitants de tester les restos de leur quartier.

"L’idée est également d’offrir un large choix de plats. Il y a ici des restaurants belge, italien, sénégalais, marocain, et j’en passe…", sourit Greg. Une street food cosmopolite destinée aux riverains, mais également aux gens qui travaillent dans le quartier et aux spectateurs du Cirque Royal. Les intéressés pourront s’informer via un site web des restaurants participants, ainsi que des endroits où s’installer pour manger. "Si le temps le permet, la place de la Liberté est idéale pour s’asseoir et profiter de son repas. Dans le cas contraire, plusieurs bars du quartier sont d’accord pour accueillir les gens."

C’est au mois de septembre que les choses devraient se mettre en place sérieusement : quatre évènements sont prévus pour présenter le projet. Des après-midi conviviales en synergie avec le Marché Gourmand, et avec musique live en prime.

"Lancer Melting Pots les jours de marché sera bénéfique pour tout le monde : cela apportera du monde au marché et permettra aux autres de manger un petit bout après avoir fait leurs emplettes", explique Greg. Pour l’heure, il s’agit d’abord de trouver le bon packaging, créer le site Internet et le réseau de restaurateurs. Deux mois, top chrono !