Plusieurs outils sont mis en place par les communes pour lutter contre les vols de vélo, comme les boxes à vélos.

La pratique du vélo en région bruxelloise est en augmentation depuis plusieurs années, et malheureusement, les vols de vélos également. Ainsi, sur les trois premiers trimestres de 2016, 2.425 vols ont été enregistrés sur le territoire de la capitale, selon des chiffres communiqués dans le rapport de criminalités de la police fédérale. Proportionnellement, le nombre sera donc supérieur au nombre de vols enregistrés en 2015.

Les communes les plus densément peuplées sont naturellement celles qui enregistrent le plus haut taux de vols. Bruxelles-Ville pointe en tête, suivi de loin par Ixelles et Schaerbeek où plusieurs vols ont encore eu lieu récemment, notamment dans le quartier Dailly-Plasky. Dans cette commune, les voleurs agissent bien souvent en sectionnant les arceaux métalliques auxquels les vélos sont attachés et font glisser le cadenas avant de voler le vélo.

Cette pratique en recrudescence est bien connue des autorités régionales. "Cette pratique continue à se développer. Elles sont souvent le fait de bandes organisées qui agissent en utilisant une pince de plongée pour sectionner l’arceau sans bruit", explique Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles Mobilité, qui gère également le site Internet velosretrouves.be, dont le but est de retrouver le propriétaire des vélos perdus. Les vélos trouvés en région bruxelloise par les services de police ou les services communaux sont stockés dans un dépôt et leur description est encodée dans la base de données.

"Tout ce que l’on peut faire, c’est sensibiliser les cyclistes à adopter le bon comportement pour protéger leur vélo, notamment en mettant minimum deux points d’accroche en l’attachant avec son cadenas, ou à investir dans un anti-vol qui bloque la roue arrière", ajoute Camille Thiry. Le phénomène est toutefois plus marginal dans les communes moins densément peuplées comme Ganshoren, Berchem-Sainte-Agathe ou Saint-Josse-ten-Noode.

Afin de vous prémunir de mauvaises surprises, la cellule vélo de Bruxelles Mobilité, ainsi que des associations cyclistes, fournissent quelques conseils et recommandations. La principale consiste à faire graver son vélo. "C’est une excellente mesure de prévention contre le vol. À Bruxelles, vous pouvez faire graver votre vélo gratuitement dans tous les points vélos bruxellois, ou le faire chez Pro Vélo pour un montant de 2 €", explique la cellule Vélo de Bruxelles Mobilité sur son site Internet. "Par ailleurs, les zones de polices, les communes ou la Région organisent aussi des séances de gravage." Enfin, les conseillers en prévention vol de chaque commune bruxelloise peuvent être sollicités gratuitement pour promulguer des conseils à l’attention de la population.