Ce Plan climat vise un triple objectif : améliorer le cadre de vie, faire baisser les factures d’énergie des locataires et contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique. Lancé fin avril 2019, ce programme prévoit la rénovation de 1 068 logements grâce aux investissements octroyés par la Ville de Bruxelles et la Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale (SLRB).

Les travaux de rénovation consisteront principalement en l’isolation et la rénovation des enveloppes extérieures des immeubles avec pose de vitrage isolant ; l’installation de nouveaux systèmes de ventilation ; et la rénovation de composants architecturaux et techniques intérieurs : la mise en conformité des installations de gaz, d’électricité et la sécurité incendie.

Malgré la crise sanitaire, les échéances initiales pour la réalisation de l’ensemble des chantiers sont respectées. Pour y parvenir, le Logement Bruxellois a nottamment organisé les commissions d’attribution par vidéoconférences et réduit les procédures existantes. Aujourd'hui, le Logement Bruxellois est en mesure de présenter deux projections de rénovation proposées par les bureaux d'architecture.

Le projet "Marolles et Haren" prévoit la rénovation lourde de 22 immeubles et 3 maisons dans cinq quartiers : Hôtel des Monnaies, Ascenseurs des Marolles, Palais de Justice, Jeu de balle et Haren. Au total, 432 logements sont concernés. Le montant total estimé des travaux est de 14 millions d’euros HTVA.

Le projet "Versailles" prévoit la rénovation en profondeur de plusieurs bâtiments répartis en quatre phases. La rénovation sera l'occasion de redéfinir l’image du quartier en y amenant plus d’identité, en différenciant les bâtiments et en aménageant les intérieurs d’îlot. Le montant total estimé des travaux est de 26 millions d’euros HTVA. Ce projet de rénovation concerne 636 logements.