Les illuminations de Noël s'allument ce soir. La Ville a mis le paquet sur Laeken et développe une foule d'animations en 3D, notamment au Mont des Arts.

Les illuminations de Noël prennent une nouvelle dimension cette année, outre un nouveau nom : Brussels By Lights. Primo, la Ville a mis le paquet sur le Nord de la capitale, notamment dans le quartier De Wand. Deuzio, les animations lumineuses misent désormais sur la 3D, à l'instar de l'oeuvre immersive Submergence (voir la vidéo), qui a cartonné lors de son passage à Londres ou à Dubaï.

A l'occasion d'un sport de 12 minutes, cette animation lumineuse mettra en scène 16 000 points lumineux sur 300 m2 au pied du Mont des Arts. "Cette oeuvre d'art invite les visiteurs à s'immerger dans un ciel de points lumineux en suspension", explique Squidsoup, la société qui a créé l'oeuvre digitale. Dans la même veine, la place Jardin aux Fleurs arborera une étoile du Nord de 6 mètres de haut tandis que la place De Brouckère accueillera une boule de Noël scintillante appelée Cœur de noël, haute de 4,50 mètres de haut.

Le quartier De Wand, lui, aura droit à une forêt enchantée et enneigée mettant en scène 28 motifs de 10 mètres de long su 1,6 mètre de haut. Tandis que 32 lanternes à flammes vacillantes sont également suspendues sur les arbres du marché De Wand. "Après quinze ans sans nouveautés, la Ville investit 110 000 euros dans le quartier commerçant comprenant la rue De Wand, les avenues Busleyden, Wannecouter et l'avenue de la Brise", détaille l'échevin bruxellois en charge du Commerce Fabian Maingain (Défi). "Les trois-quarts de cette somme sont dédiés au renouvellement du réseau électrique."

© DR

Autre nouveauté pour cette édition 2019 : neuf nouvelles rues et places seront illuminées, dont la rue des Brasseurs complétant ainsi le triangle Etuve et Violette ou la rue Jardin des Olives parée de trois lustres drapés nocturnes. Tandis que les 35 arches de glace du piétonnier font leur retour sur l'axe Rogier-Midi). Hautes de quatre mètres, elles offriront aux passants une perspective de plus de deux kilomètres telle une voûte céleste.

© DR

"Il était important pour moi de répondre à la demande des quartiers excentrés", poursuit l'échevin bruxellois. "Le résultat à De Wand est splendide. Nous investissons dans toutes nos artères commerçantes. Et pointons également les lieux de destination tels que la place De Brouckère ou l'oeuvre du Mont des Arts, qui crée une connexion, favorise les flux entre les commerces du haut et du bas de la ville."

Au total, Brussels By Lights illuminera 131 rues et artères de la Ville de Bruxelles pour une consommation totale équivalente à celle de 65 aspirateurs de puissance moyenne (94 Kw/h). Il a fallu 5 semaines et demie (et 7 840 heures de travail) pour monter les 8,8 km de guirlandes et les 15,2 km de lumières diverses. A voir jusqu'au 13 janvier prochain.

© DR

© DR