Le nouvel espace de réalité virtuelle a été inauguré jeudi soir en plein coeur de Bruxelles. Une expérience bluffante...

C'est au coeur de la galerie Anspach que The Park, le nouvel espace de réalité virtuelle conçu par Telenet, a été inauguré ce jeudi soir. Ce nouveau concept du centre-ville permet aux visiteurs de se déplacer dans un espace dégagé, sans être lié par un quelconque câblage, armés d'un casque de réalité virtuelle et d'un sac à dos contenant un mini-ordinateur et équipé de capteurs sensoriels.

© BELGA

 
Concrètement, les participants à un jeu circulent côte à côte dans un espace délimité et entouré de caméras infrarouges grâce auxquelles le masque se positionne dans l’espace. Chaque ordinateur contenu dans le sac à dos communique sa position à un serveur central via le wifi, qui génère instantanément une image pour chaque casque. Cette opération se reproduit plus de cent fois par seconde et permet de traduire les mouvements de chacun de manière très précise. Une caméra intégrée au casque permet quant à elle de traduire les mouvements des doigts en mouvements virtuels.

Et le résultat est bluffant... Les graphismes sont plus vrais que nature et offrent une expérience unique. Pour La DH, nous avons testé le jeu The Hallow. Les participants armés d'une arbalète, ou de deux autres armes au choix, sont catapultés au Moyen âge pour combattre des créatures terrifiantes. Sitôt le masque posé, vous vous retrouvez projetés dans un nouveau monde où les zombies règnent en maître.

© BELGA

Le jeu peut se disputer jusqu'à cinq joueurs qui, en équipe, doivent exterminer tous les zombies. Le plateau de jeu est très vaste et vous emmènera, tantôt à pied, tantôt en radeau, sillonner cette contrée maléfique où la moindre seconde d'inattention peut vous être fatale.

L'expérience dure environ trente minutes, juste assez que pour ne pas avoir mal de tête, et vous offre une bonne dose de frissons. Un autre jeu est proposé aux visiteurs, mais que nous n'avons pas eu l'occasion de tester : NanoClash, qui permet à deux équipes (robots d'un côté et humain de l'autre) de s'affronter dans un monde futuriste.

Juste à côté de cet espace, et dans un style plus poétique, les visiteurs peuvent se transformer... en oiseau survolant New York. L'expérience peut prêter à sourire, mais une fois le masque bien installé, et couché sur une planche à l'horizontal, on se retrouve projeté à une centaine de mètres de hauteur, en effleurant les nombreux grattes-ciels qui caractérisent NYC. Au moindre coup d'aile un peu maladroit et l'accident est inévitable. L'expérience ne dure que deux minutes mais vaut le coup... d'aile.

© BELGA

Enfin, une expérience plus furtive vous propose de rentrer dans un ascenseur pour accéder au toit d'un gratte-ciel. Vous avancez ensuite sur une petite planche en bois avant de vous lancer dans le sol. Un conseil : évitez cette animation si vous avez le vertige...

Et Telenet ne compte pas en rester là. Outre son intention de s’étendre à l’étranger, The Park ambitionne de continuer à se réinventer sans cesse et à développer ses technologies pour rester à la pointe dans le domaine du divertissement en réalité virtuelle. "A titre d’exemple, il est à présent déjà possible avec The Park de faire interagir au sein d’un même univers virtuel des joueurs se trouvant dans des villes différentes : une première au niveau mondial. Enfin, The Park est ouvert à toutes sortes de collaborations avec des startups belges qui seraient intéressées de développer d’autres produits et jeux en partenariat : avis aux amateurs", conclut Philippe De Schutter, CEO de The Park.

"The Park" est accessible tous les jours, de 10h à 22h. Tarif : 34.99 € pour une heure par personne.