Pour rappel, Pali Pali accélérateur de projets culturels, sociaux et solidaires a été retenu par le CPAS de la ville de Bruxelles à la suite d’un appel à projets lancé en mars dernier pour organiser l’occupation temporaire du site Pacheco au cours de ces deux prochaines années, dans l’attente d’importants travaux de rénovation nécessaires à la création d’un ensemble de logements et de services collectifs

Les jardins du Grand Hospice ouvriront leurs portes au grand public à l’issue d’un weekend d’ouverture les 9, 10 et 11 juillet. Ils resteront ensuite ouverts durant toute la durée de l’occupation temporaire, dont la programmation sera prochainement annoncée.

Classé depuis 1997, les deux jardins intérieurs du site de l’Hospice Pacheco sont de véritables perles de verdure dans ce quartier du Pentagone, peu favorisé en espaces verts. Conçus par l’architecte Partoes, ils ont été réaménagés au fil du temps avant leur classement. Le premier jardin est aménagé dans l’esprit d’un jardin paysager avec quelques arbres remarquables. L’aménagement du deuxième jardin est quant à lui résolument plus classique.

"Les jardins de l’Institut Pacheco, qui étaient autrefois dédié à l’utilisation de l’ancienne maison de repos, seront ouverts pour la toute première fois au public et au voisinage. Il s’agit là de pas moins de 7 000 m² de verdure ouvert au public en plein cœur de la Ville !", commente Khalid Zian (PS), président du CPAS de la Ville.

Cet espace sera ouvert au public et en particulier aux habitants du quartier et mettra à disposition des équipements pour l’ensemble du quartier selon deux principes : créer du lien et vivre ensemble. Les jardins, ouverts, permettront à chacune et chacun de venir découvrir les lieux tout en prenant un verre dans une guinguette aménagée.

Durant le week-end du 9 au 11 juillet, les jardins seront ouverts de 15h à 22h du jeudi au samedi, et de 12h à 22h le dimanche. Le Grand Hospice proposera une guinguette, des animations pour les enfants, et des concerts. Ces horaires seront les mêmes pour tout l’été.

"C’était notre souhait d’ouvrir les jardins au quartier le plus rapidement possible pour disposer de nouveaux espaces de rencontre et de programmation. Notre objectif est de proposer un lieu accueillant et de rendre visible ce patrimoine exceptionnel de la ville de Bruxelles", explique Edouard Meier, fondateur de Pali Pali.