Douze travailleurs sans-papiers ont été arrêtés et 50 kilos de produits chimiques ont été saisis.

Face à l'augmentation du nombre d'établissements de modelage d'ongles, appelés "nails shops", dans le centre de Bruxelles, la police de Bruxelles-Ixelles a procédé jeudi dernier à une vaste opération de contrôle qui a mené à l'arrestation de 12 personnes sans résidence légale sur le territoire, a indiqué mardi le parquet de Bruxelles. Parmi elles, sept ont été transférées dans un centre fermé en vue de leur rapatriement. Les autres ont été relaxées avec un ordre de quitter le territoire.

Les policiers ont dressé 24 procès verbaux pour fraude sociale, 12 pour fraude fiscale, 3 pour travail au noir et 12 pour séjour illégal.

De nombreux autres procès verbaux ont été dressés pour utilisation de produits chimiques non conformes à la législation et aux normes en vigueur. Les policiers ont saisi 50 kilos de produits.

Au total, 50 policiers ont participé à cette opération en collaboration avec l'Inspection régionale de l'Emploi, l'ONEM, l'Inspection sociale, le SPF Finance, le SPF Santé, le Labo régional, l'office des Etrangers et le service urbanisme de la ville de Bruxelles.