Jette a désormais une nouvelle bourgmestre. Après plus de deux décennies de mayorat, Hervé Doyen (Les Engagés) a passé ce mercredi l’écharpe tricolore à Claire Vandevivere (Les Engagés). L’ancienne échevine devient dès lors "bourgmestre faisant fonction"… en attendant la nomination officielle par l’exécutif bruxellois, qui peut prendre plusieurs mois.

© D.R.

© D.R.

"Que d’émotions, à la fois pour Hervé qui a tant œuvré pour notre belle commune de Jette, que pour moi qui relève un magnifique défi avec cœur et convictions", a déclaré la Jettoise. "Je me sens honorée et je mesure la responsabilité qui m’incombe."

Souvent présentée comme l’héritière politique d’Hervé Doyen, Claire Vandevivere occupe depuis 15 ans un poste d’échevin à Jette, et avait obtenu le second meilleur score de la liste aux dernières élections. Cette quinquagénaire diplômée en sciences politiques était d’ailleurs l’unique candidate à la succession de l’emblématique mayeur humaniste. L’échevin des Sports, Benoît Gosselin, longtemps pressenti comme potentiel candidat, ne s’étant pas présenté.

Récemment, la bourgmestre nous avait indiqué vouloir placer son mayorat sous le signe de la "cohésion sociale". "Je veux rassembler. Jette est un village dans la ville, mais il y a des clivages."

La désignation par la Région peut prendre plusieurs mois, et requiert de nombreuses vérifications administratives. Une démarche typiquement bruxelloise, sans pareil dans les autres régions… À titre d’exemple, Sophie De Vos (Défi) a été élue mi-décembre par la section auderghemoise de Défi, et n’a pu officiellement prêter serment devant Bernard Clerfayt (Défi) que ce mardi fin mars.