Bruxelles Un supermarché de 1.000 m² va ouvrir ses portes en juin prochain sur le piétonnier.

Après quatre années d’absence, le groupe Carrefour fait son grand retour dans l’hypercentre. À la fin du mois de juin, un supermarché d’une superficie de 1.000 m2 ouvrira ses portes dans la zone piétonne. C’est plus précisément rue du Marché aux Poulets, dans l’ancien passage Honoré, que s’installera le grand magasin. Comme cette galerie n’attirait plus grand monde ces dernières années, les surfaces ont été réaménagées de manière à accueillir trois commerces.

Installé au rez-de-chaussée avec un 1er étage déployé sur une grande mezzanine, le Carrefour Market sera doté d’un ascenseur panoramique, indique le propriétaire de la franchise. "Ce magasin proposera un très haut niveau de qualité. Il y aura tous les produits que recherchent des habitants ainsi que des produits plus touristiques. Ainsi, nous aurons un rayon dédié aux spécialités belges typiques telles que la bière, le chocolat, les biscuits", énumère Sadik Ouriaghli.

Depuis deux ans, ce dernier gère déjà deux Carrefour Express dans le centre-ville : l’un situé sur le boulevard Anspach, à proximité de la Bourse, et le second dans la rue au Beurre. Ses deux commerces, d’une taille modeste, se portent bien.

"Le magasin d’Anspach cartonne depuis l’instauration du piétonnier. Certains commerçants sont fâchés car il faut s’adapter. Mais ce sont surtout les attentats qui sont à l’origine des baisses de chiffres d’affaires, ce qui n’est pas anormal", estime Sakid Ouriaghli.

Le propriétaire du futur Carrefour Market se dit très confiant concernant l’installation d’un grand magasin en plein coeur de la zone piétonne. "Autant d’argent ne serait pas investi par le groupe Carrefour si l’on n’était pas convaincu que cela va marcher", fait-il valoir.

Pour rappel, le GB Les Halles situé à proximité de la Bourse avait fermé définitivement ses portes en 2012 car le propriétaire du bâtiment avait voulu modifier l’affectation. Le nombre déjà peu élevé de supermarchés dans ce quartier était alors passé de trois à deux en comptant l’AD Delhaize du boulevard Anspach et le Lidl de la rue Van Artevelde.

Du côté de la Ville de Bruxelles, on considère donc que l’arrivée d’un grand magasin Carrefour est une bonne nouvelle. "C’est un commerce à destination des habitants, des familles. Cela correspond bien à la mixité de fonctions qu’on recherche. Et cela démontre que l’on ne souhaite pas faire du centre-ville un endroit réservé uniquement aux touristes", commente le porte-parole du bourgmestre, Yvan Mayeur (PS).