Bruxelles La bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean remplace Philippe Close.

Ce mardi, la bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean Catherine Moureaux (PS) sera nommée présidente du Forum belge pour la Prévention et la Sécurité urbaine (FBPSU). Créé en 1995, ce forum a pour but la promotion, la défense, la présentation et la coordination des programmes de prévention et vise l’amélioration de la sécurité urbaine mis en oeuvre par les villes et communes belges. L’association compte 66 membres, dont 60 villes et communes (19 bruxelloises, 14 flamandes et 27 wallonnes) et six membres adhérents.

Relancé sous la présidence de l'ancien président Philippe Close, ce forum travaillera sur deux thématiques durant le mandat de Catherine Moureaux : la polarisation sociale dans l'espace public et la sécurité routière. La polarisation sociale, c'est quoi ? "C'est la relation - pas toujours évidente entre des groupes a priori antagoniste", explique la bourgmestre socialiste. "Cela peut concerner deux communautés, deux voisins, etc." Une formation spécifique a été réfléchie et sera mise en place. "Nous avons désigné le philosophe Bart Brandsma pour dispenser plusieurs cycles de sensibilisation et de formation à destination des bourgmestres, des responsables des politiques de prévention et de sécurité à l’échelon local et les professionnels de terrain." Ce travail devrait se poursuivre par des journées d’études et un focus mis en 2020 sur la polarisation et l’espace public. 

De son expérience molenbeekoise, Catherine Moureaux rappellera, lors des formations et séminaires sur le sujet, que "chacun à sa place ici, à Molenbeek comme ailleurs". "Notre volonté est d'apporter, de généraliser, de mettre en avant la notion de respect. Prenons l'exemple de la police. La toute grande majorité des policier ont du respect pour les jeunes. Et c'est réciproque. Alors, au lieu de nous focaliser, de nous attarder sur les erreurs des uns ou des autres - erreurs qu'il faut sanctionner bien évidemment -, faisons en sorte que le respect soit la valeur partagée par tous."