Après Schaerbeek, Molenbeek, Koekelberg, Ganshoren, c’est au tour de Berchem-Sainte-Agathe d’offrir au Manneken Pis le costume au numéro de son code postal. Les lecteurs attentifs auront cependant remarqué une légère perturbation de l’ordre des codes : le 1803e costume de Ganshoren ayant été offert une semaine avant ce 1802e de Berchem… Question logistique nous dit-on.

La remise du costume débutera à 11h devant l’hôtel de ville de Bruxelles, et sera suivie d’un cortège jusqu’à la plus célèbre statue de Bruxelles. Un autre cortège, à Berchem cette fois, aura lieu ce jour-là depuis la place de l’Initiative jusqu’au parvis Saint-Agathe, où un verre sera servi… le tout accompagné de la fanfare communale de Berchem.

"C’est un honneur pour notre commune et sa population, je tiens d’ailleurs à remercier les autorités de la Ville de Bruxelles et l’Ordre de Manneken Pis. Ce qui me rend particulièrement fier, c’est que ce costume a été fait en collaboration étroite avec notre population. Il est à l’image de Berchem-Sainte-Agathe, son histoire, ses racines et ses habitants", commente le bourgmestre berchemois Christian Lamouline (CDH).

Le costume, aux couleurs de la commune (vert et blanc), comporte plusieurs références à l’histoire de cette commune du Nord-Ouest bruxellois : les fleurs évoquent le florissant passé floral de Bercehm, la verdure évoque les espaces verts et l’instrument de musique se veut un clin d’œil à la fanfare communale. Le costume comporte également un dessin d’une jeune Berchemoise, gagnante d’un concours organisé à l’occasion : la jeune fille a peint un arc-en-ciel, symbole de diversité et de tolérance.