Le service du bien-être animal de la commune d’Anderlecht apporte cette année une dimension plus large au concept du bien-être animal. "Les enjeux du bien-être animal ne sont pas dissociables du bien-être humain et pourtant, ces deux aspects sont souvent opposés, explique Nadia Kammachi (Ecolo), échevine en charge du bien-être animal. Au quotidien, tous les acteurs de la société ont un rôle à jouer dans l’épanouissement de nos amis à quatre pattes." C’est pourquoi, pour cette 5ème édition de la fête du bien-être animal, un long week-end de festivités a été organisé.

Le samedi 10 octobre, trois balades canines (de 1,5, 4 et 7 kilomètres) seront organisées. Tout au long de celles-ci, de nombreuses activités seront organisées : démonstrations de dressage, de chiens de police ou de chiens guide des aveugles au sein d’un village éducation qui parlera également de la rééducation des oiseaux avec la LRBPO ou encore de l’aide aux personnes en situation de handicap. Un village écologie et un village départ seront le point central de rencontres entre diverses associations et les citoyen.ne.s anderlechtois.es.

Ces 1er et 8 octobre, une charte du bien-être animal aura également été co-construite en collaboration avec toutes les personnes désireuses de participer. Enfin, le 9 octobre, c’est une conférence sur le thème "Bien-être animal, Bien-être humain, pourquoi végétaliser son alimentation", qui est organisée en collaboration avec l’ASBL Végétik. Pour la suivre, rendez-vous à la Salle Coop, Quai Fernand Demets, de 19h30 à 21h.

"Je suis persuadée que des événements comme celui-ci permettent de conscientiser un grand nombre de personnes à cette thématique, qui me tient à cœur", souligne Nadia Kammachi.