Pour rappel, l’ordonnance relative au Covid Safe Ticket, qui devait entrer en vigueur ce vendredi 1er octobre, ne sera pas votée dans les délais impartis. Le parlement bruxellois qui devait aborder le sujet ce mardi en commission et ce jeudi en séance plénière, espère plutôt le faire passer à la date du 8 octobre. Le Covid Safe Ticket devrait donc entrer en vigueur à la mi-octobre. 

Céline Fremault, la cheffe de file du CDH à Bruxelles, est montée au créneau ce mardi matin sur les ondes de la RTBF pour commenter ce report de l'instauration du pass sanitaire à Bruxelles. "Je suis totalement dépitée par ce qu'il est en train d'arriver, par ce manque d'anticipation perpétuelle par rapport à la gestion de la crise sanitaire à Bruxelles. Cela devient un amateurisme coupable et ça impacte les citoyens bruxellois et de nombreux secteurs qui ont déjà souffert", commente-t-elle.

Avant de poursuivre: "Il y a dix huit mois, j'avais de la compassion pour ce gouvernement qui venait d'être mis en place et qui se retrouvait dans un séisme qu'était la crise sanitaire. Aujourd'hui, je porte vraiment un regard très dur sur cet amateurisme coupable, sur ce manque de leadership et sur ce manque d'anticipation."

Le CDH, qui est dans l'opposition à Bruxelles, va voter en faveur de l'arrivée du pass sanitaire. "Ce n'est pas un outil agréable. Mais il est indispensable aujourd'hui. Il doit être mis en place à Bruxelles et ailleurs. Entre son instauration et un quatrième lockdown, je préfère sincèrement qu'on avance avec cette bouée de sauvetage de la stratégie de vaccination. Sur le fond, le CDH soutiendra donc ce texte-là. Sur la forme, il y a une réelle difficulté. Depuis quelques semaines, on entend Rudi Vervoort dire qu'il faut instaurer un Covid Safe Ticket à Bruxelles. Et puis, il y a le ministre de la Santé (Ndlr: Alain Maron), censé donner le cap, qui dit: 'C'est uniquement si les chiffres continuent à augmenter'. Il ne peut pas donner ce sentiment d'hésitation, surtout pas dans une région où il n'y a que 54% de personnes vaccinées", fustige la cheffe de file du CDH bruxellois.