Bruxelles

Depuis plus d'un an, des initiatives citoyennes se développent pour nettoyer la capitale. Certaines sont soutenues par Bruxelles-Propreté.

Ces dernières semaines, les marches pour le climat des étudiants font l'actualité, chaque jeudi. Depuis plus d'un an, ce sont d'autres types de marches pour l'environnement que les Bruxellois organisent dans leur quartier. Clean walk, plogging, crade party, les appellations sont multiples mais l'objectif est toujours le même : se promener, sac poubelle à la main, pour ramasser les déchets qui traînent dans un espace donné.

"C'est venu un peu par hasard. Sur Facebook, on discutait pas mal de la saleté de la commune, de la difficulté de la garder propre", raconte Antoine. En début d'année, le jeune homme décide d'agir. Il propose aux Anderlechtois de mettre la main à la pâte et d'allier l'utile à l'agréable en combinant la marche ou la course et le ramassage de déchets. "Le plogging vient de Suède. Le mot vient de la contraction entre plokka up (ramasser en suédois) et jogging."

Avec quelques autres Anderlechtois, il organise un test le 20 janvier au parc des Etangs. "Nous étions une cinquantaine de participants, dont beaucoup de marcheurs et quelques coureurs." En une heure et demi, ces Bruxellois ont ramassé plus ou moins 500 kilos de déchets. "On va dans des endroits où les éboueurs n'ont pas le temps d'aller, comme derrière les buissons."

Positive, cette initiative est soutenue par la commune mais aussi par Bruxelles-Propreté. "Nous leur apportons une aide logistique, en leur fournissant du matériel (gants, sacs poubelle, etc.) et en récupérant les sacs après l'opération", explique Étienne Cornesse, porte-parole de l'organisme public.

Depuis un peu plus d'un an, Bruxelles-Propreté répond ainsi à des demandes citoyennes en matière de propreté publique. "La première action que nous avons soutenue s'est déroulé en mars 2018. Ça a commencé assez modestement mais depuis, nous en avons soutenu 16 qui ont réuni 578 participants." Ces initiatives émanent aussi bien de particuliers que d'entreprises et ont été organisées dans plusieurs communes bruxelloises : dans le quartier Louise, autour de la gare Centrale, à Auderghem et Anderlecht, en passant par Berchem et Molenbeek.

Jusqu'à présent, Bruxelles-Propreté a pu suivre la demande citoyenne. Ce week-end, l'organisme soutient d'ailleurs deux autres marches. Une nouvelle séance de plogging à Anderlecht, dimanche matin au parc Astrid cette fois. "Vu le succès du projet dans la commune, on a décidé d'organiser une séance par mois, dans un parc différent à chaque fois", précise Antoine.

Samedi, c'est à la gare du Nord que le rendez-vous est donné, à 12h30. Ce sont là des clean walkers qui sont attendus, c'est-à-dire des "marcheurs propres". "C'est suite à l'initiative Would you react? Que j'ai décidé de lancer l'événement. J'aimerais profiter de l'occasion pour sensibiliser sur le zéro déchet et la surconsommation", explique Mael. Des acteurs du secteurs seront donc présents pour discuter et témoigner dans une ambiance festive.

Vous pouvez retrouver ces deux événements sur Facebook : Plogging Anderlecht et Clean walker.