Affichant avec détermination sa volonté de soutenir divers secteurs impactés par une crise sanitaire inédite, la Ville de Bruxelles tire un bilan positif de la saison estivale. 
 
Dimanche 30 août, Hello Summer a replié ses parasols et rangé ses transats, dans le respect des gestes barrières. Rares ont été les événements qui ont animé la capitale cet été. Malgré les difficultés liées à la crise sanitaire, au renforcement des mesures en cours de route et aux conditions météo parfois extrêmes, la Ville de Bruxelles est toutefois parvenue à réinventer ses activités estivales dans le bon respect des règles sanitaires.
"Dans l’adversité, les maîtres mots ont été innovation et solidarité. Les Bruxellois.es et autres visiteurs ont pu profiter d’innombrables moments de détente grâce aux talents de nos artistes et techniciens, de nos associations, de nos commerçants et des habitants", affirme Philippe Close, bourgmestre de la Ville de Bruxelles. 
Sous la bannière de Hello Summer, 625 artistes et 21 organisations ont pris part à la fête. Durant 45 jours, iIs ont animé 186 rendez-vous dans 37 lieux différents. Ils ont offert une programmation généreuse allant de la musique au sport, en passant par les activités pour enfants, le théâtre, le cirque, les projets artistiques… 
2.925 visiteurs ont foulé les dalles de l’esplanade de la Cité Administrative du 6 au 30 août. Au Vaux-Hall, du 3 juillet au 23 août, 7.897 visiteurs ont assisté aux divers spectacles proposés pour tous les publics. 100 jobistes et 20 techniciens ont permis aux événements de se dérouler dans les meilleures conditions. 
"Depuis plusieurs années, la Ville de Bruxelles tient à dynamiser ses événements en mettant l’accent sur les collaborations avec les associations, les collectifs d’artistes, d’autres asbl actives dans les secteurs concernés, les riverains, etc. Ce fut particulièrement le cas cet été. Le Service de la Culture de la Ville de Bruxelles et Brussels Major Events ont travaillé main dans la main. Riches de leur expérience sur le terrain, les associations et clubs sportifs actifs dans les quartiers ont également coopéré avec les organisateurs afin d’offrir aux habitants un été rayonnant "sur mesure". Nous pouvons être fiers d’avoir organisé plus de 200 événements culturels en l’espace de deux mois, dans des conditions que certains jugeaient difficiles. Notre Ville a montré que la culture était bel et bien de la partie pendant tout cet été particulier", ajoute Delphine Houba, échevine de la Culture, du Tourisme et des Grands événements.