Le bourgmestre Emir Kir (PS) n'attend pas les décisions du Fédéral.

Le collège des bourgmestre et échevins de la commune de Saint-Josse n'a pas attendu la réunion du conseil national de sécurité en cours jeudi soir, pour décider de fermer les infrastructures sportives, culturelles, et sociales de la commune jusqu'au 3 avril prochain, a annoncé le bourgmestre de la commune Emir Kir. Avec le président du CPAS Luc Fremal, il a par ailleurs désigné un fonctionnaire qui sera chargé d'acheminer des masques de protection aux médecins généralistes qui pratiquent dans la commune.

L'ensemble des classes vertes, excursions, activités de groupes et événements sont annulés jusqu'au 3 avril également, voire reportés au delà de cette date.

Les infrastructures sportives communales sont le stade Georges Pêtre, les salles omnisports Guy Cudell et Nelson Mandela, ainsi que la piscine communale. Les infrastructures culturelles sont les deux bibliothèques francophone et néerlandophone ainsi que le musée Charlier. Les infrastructures sociales se composent quant à elles de deux maisons de jeunes et de la "Maison des enfants".

En début de soirée, la commune n'avait pris aucune décision en ce qui concerne les écoles. Selon Emir Kir, elle attend de connaître les décisions qui seront prises à l'échelon fédéral et la position qu'adoptera le conseil régional (bruxellois) de sécurité appelé à se réunir dans la foulée.

Au sein du collège échevinal, "il y a unanimité pour aller plus loin au niveau des écoles s'il n'y a pas de décision unanime au niveau du conseil régional de sécurité. Nous ressentons un malaise sur le terrain", a commenté le bourgmestre.