Vingt-deux surveillants sont en quarantaine chez eux. Dix détenus ont également été placés en quarantaine. Ce sont deux agents pénitentiaires qui ont été testés positifs, mercredi et vendredi passés. Les surveillants et détenus qui ont été en contact rapproché avec eux ont été placés en quarantaine. "Pour l'instant, les résultats des premiers tests sont négatifs, mais on doit attendre de faire un deuxième test", explique Kathleen Van De Vijver.

"On comprend l'inquiétude du personnel comme des détenus. On respecte les mesures sanitaires et les procédures à suivre. On attend les résultats de tous les tests", ajoute-t-elle.

Depuis la mi-mars, la porte-parole décompte 39 détenus positifs sur l'ensemble des prisons, dont 3 encore sous suivi médical actuellement, et 88 membres du personnel testés positifs, dont 9 aujourd'hui absents à cause du virus. Les autres détenus et surveillants sont guéris.