Ce bâtiment de 8.157 m² de superficie sur sept niveaux - un sous-sol, un rez-de-chaussée et cinq étages - accueillera en 2023 le futur siège de la télévision régionale BX1, actuellement à Molenbeek-Saint-Jean, ainsi qu'un espace de coworking et un hôtel d'entreprises, tous deux dédiés aux médias.

"Frame sera l'un des premiers bâtiments de mediapark.brussels à sortir de terre et constituera un immeuble-phare de ce nouveau quartier créatif bruxellois voulu par la Région", a expliqué Rudi Vervoort. "Frame sera aussi une sorte de "mediapark.brussels concentré", une "vitrine" d'accueil de mediapark.brussels.

La création d'un pôle médias en tant que filière porteuse d'emplois en Région bruxelloise vaut d'ailleurs le soutien du Fonds européen de développement régional (FEDER) et de la Région (à hauteur de près de 16 millions d'euros) à ce futur pilier de mediapark.brussels et celui de la Commission communautaire française de Bruxelles (à hauteur de près de 4,5 millions d'euros) pour l'installation de BX1 en son sein. Le total s'élève à plus de 31 millions d'euros, partagés à parts égales entre l'Union européenne et la Région bruxelloise.

"Frame est le symbole - et sera l'outil - de toutes nos ambitions", a fait valoir Maroun Labaki, le président du conseil d'administration de BX1. "Nous avons des ambitions pour nous-mêmes, bien sûr, comme média public régional - c'est-à-dire que nous voulons encore mieux servir toutes les Bruxelloises et tous les Bruxellois en nous adaptant à leurs nouvelles habitudes de consommation de l'information - et nous avons des ambitions pour Bruxelles, que nous aimons avec passion. Elle doit rester elle-même et en même temps "grandir" dans sa belle diversité, dans ses traditions, dans ses audaces, aussi comme capitale de la Belgique et de l'Europe, comme capitale des Européens et des valeurs européennes."

Dans son rôle de pilotage des grands projets d'aménagement urbains régionaux, la Société d'aménagement urbain (SAU-msi.brussels) est chargé du développement opérationnel de mediapark.brussels. Son directeur Gilles Delforges précise que "les architectes du bureau Baukunst, avec leurs associés du bureau Bruther et toute l'équipe de conception, ont imaginé un bâtiment innovant, conçu pour s'adapter aux évolutions rapides du monde des médias. Quant aux entreprises BAM Interbuild et Groven+, elles vont devoir mobiliser tous leurs savoir-faire pour le construire."