Coup de théâtre à Jette ! Alors que l’assemblée interne pour élire le remplaçant du bourgmestre démissionnaire Hervé Doyen (CDH) est prévue ce lundi soir, un des favoris annonce qu’il ne briguera pas l’écharpe mayorale. Longtemps pressentis et annoncé comme candidat-bourgmestre au même titre que Claire Vandevivere, l'échevin Benoît Gosselin (CDH) nous confirme : "Je ne suis pas candidat".

Échevin des Sports depuis 27 ans, le Jettois pouvait pourtant faire valoir une longue l’expérience de gestion communale… Mais c’est justement cet attachement à la compétence des sports qui a joué. "Je préfère conserver l’échevinat des Sports. Je me suis engagé depuis 27 ans pour faire bouger le sport dans la commune, et je veux encore réaliser beaucoup de choses, comme faire venir le padel et le hockey à Jette."

Des raisons privées interviennent également dans le choix de l’humaniste. Un mayorat, ça prend du temps… pour ne pas dire l’entièreté du temps. "Je veux continuer ma carrière dans l’enseignement et continuer à donner cours d’éducation physique à mi-temps comme je le fais maintenant. De plus, le mandat de bourgmestre a évolué et je ne suis plus demandeur. "

Pour rappel, l’indétrônable bourgmestre Hervé Doyen a annoncé de longue date qu’il allait céder l’écharpe en cours de législature… un départ somme toute anticipé par des imbroglios internes et des accords de remplacement devenus caducs.

Claire Vandevivere, actuelle échevine de l’État civil, nous confirme quant à elle qu’elle bel et bien candidate-bourgmestre. Le jeune échevin de la Propreté, Mounir Laarissi (CDH), n’est de son côté pas intéressé par le poste et ne se présentera pas ce lundi. Quant à Jacob Kamuanga, autre mandataire de la Liste du Bourgmestre au collège, son exclusion du parti à la suite de son refus de remettre l’échevinat rend infimes ses chances d’accéder au mayorat... Se dirige-t-on vers une élection à candidature unique, comme vient de connaître le PTB pour le renouvellement de sa présidence? Silence radio à l'heure actuelle.