Le collège réuni de la Commission communautaire commune (Cocom) a récemment approuvé la création par Iriscare d'une centrale de marchés publics pour acheter des équipements médicaux de protection (masques, visières, blouses, gants, etc.) Cette centrale, garantissant à toutes les institutions des secteurs socio-sanitaires reconnues sur le territoire régional l'accès rapide à du matériel de qualité à un tarif avantageux, est à présent en ligne, a annoncé hier jeudi le ministre bruxellois de la Santé, Alain Maron (Ecolo).

Depuis avril plus de 10.000.000 de pièces de matériel de protection ont été distribuées aux institutions bruxelloises qui en avaient besoin: des masques, des blouses, des gants ou encore du gel pour les mains.

Pour Alain Maron, "c'est une étape très importante vu la gravité de la situation sanitaire et les tensions actuelles sur les marchés. En facilitant leur travail administratif de passation de marchés, Iriscare soutient les institutions de soins, quel que soit leur pouvoir organisateur, car je suis convaincu que c'est en travaillant tous ensemble que nous lutterons efficacement contre ce virus", a-t-il ajouté.

Concrètement, la centrale permet aux institutions qui signent une convention avec Iriscare de passer directement leur propre commande auprès des fournisseurs avec lesquels un contrat-cadre a été conclu par Iriscare. Iriscare facilite et accélère donc la procédure de marché public mais n'intervient pas dans la livraison, le stockage et la facturation des produits. La première étape est l'inscriptions des institutions et les premières commande ce feront en début décembre.

Toutes les institutions établies, actives et reconnues par la Région de Bruxelles-Capitale peuvent s'affilier à la centrale.