Ce mardi 3 août, les forains de la Foire du Midi baissent leur prix. “Tous les forains le font, précise Junior De Corte, patron du stand de frites du même nom et fils de Patrick De Corte, porte-parole des forains bruxellois. Chaque forain choisit sa réduction. Cela peut être plus de cadeaux dans les stands de jeux, des canards supplémentaires pour le même prix dans les stands de pêches aux canards ou bien un euro de réduction sur les produits. Chez nous, les neuf croustillons passent de six à cinq euros”.

Les grosses attractions diminuent le prix du tour et les manèges pour enfants baissent également leurs tarifs. “On propose 50 centimes de réduction sur un tour de manège, et au bout de 3 tours la réduction passe à 1 euro, précise Serge Fenocchi, patron du Pêle-Mêle et du Paris-Dakar, deux manèges pour enfants. Si vous prenez 20 tours, cela coûte 20 euros, ce qui revient à un euro le tour au lieu de trois en temps normal”.

Cette journée “petits prix” comme elle est communément appelée, est instaurée pour ramener plus de monde. “On fait toujours deux journées de ce type, ajoute Junior De Corte. La deuxième se déroule le dernier jour le 22 août. Les années précédentes les deux dernières journées de la Foire étaient à prix réduits mais comme certains gros métiers (nom donné aux stands forains, NdlR) partent à partir du 15 août au Luxembourg, les gens se sentaient lésés. Aussi bien les forains que les clients. On a donc décidé d’en faire une autre avant le 15 août. C’est la première fois qu’on l’a fait dans cette période”. Les forains vont donc mesurer pour la première fois l’impact de cette journée promotionnelle au milieu de la kermesse bruxelloise.

Cette année, les habitués de la Foire n’ont pas pu bénéficier des bons de réductions téléchargeables sur le site fete-foraine.be. En effet, après 20 années d’existence, le portail consacré aux foires belges, avec 1 000 fêtes foraines répertoriées dans l’agenda, a fermé ses portes le 1er juillet. Malgré ses 15 000 abonnés et ses millions de visiteurs, le site n’a pas survécu au Covid. Ces deux journées à petits prix permettent donc aux visiteurs de profiter des manèges ou des croustillons à des tarifs plus bas qu’en temps normal.