Le quartier dit "des cinq blocs", situé en plein coeur de Bruxelles, dans le quartier Dansaert sera bientôt détruit. 314 logements sociaux supprimés. A leur place, 201 logements sociaux, et 134 logements moyens. Le Logement Bruxellois garde la charge des premiers, la Régie foncière s'occupe des seconds. Le projet est dans les couloirs de la Ville de Bruxelles depuis plusieurs années, il fait aujourd'hui un pas supplémentaire en avant avec le lancement de l'enquête publique qui prend fin le 10 février 2022. Les riverains ont jusqu'à cette date pour soumettre remarques, réclamations ou suggestions à la ville.

Dans un état vétuste pour cause d'un manque d'entretien, la destruction de ces bâtiments s'avérait plus que nécessaire pour le confort et la sécurité de tous, mais le modus opérandi des institutions publiques ne contente pas les habitants toujours sur le site. Ils ont désormais une dernière chance pour faire parvenir leurs doléances à la commune par voie orale, par écrit lors de la consultation du dossier ou par corrier à l'intention de Philippe Close et des échevins.

Un projet de grande ampleur

© D.R.

La destruction des cinq blocs commencera d'abord par les deux tours les plus proches du Square Jacques Brel, côté Dansaert. Ensuite, c'est une structure à fleur de rue qui viendra s'imposer en îlot central (149 logements). 

Autour, un grand batiment face au square Jacques Brel (77 logements) et, de l'autre côté, un îlot "Sud" (107 logements). Le projet compte aussi intégrer une salle de sport (l'actuelle sera également détruite), la création d'une brasserie, une ferme urbaine avec épicerie, une maison communautaire avec espace de cohésion sociale, un espace d'accueil pour seniors, un atelier de réparation pour vélos, une antenne d'information aux habitants du Logement Bruxellois, un atelier pour le cantonnier du Logement Bruxellois, un lavoir social, des locaux associatifs et un commerce de proximité.