"A partir de maintenant, les abeilles garderont un oeil sur l'environnement de la Région de Bruxelles-Capitale!" C'est ainsi que l'entreprise Beeodiversity, au départ une start-up "d'entrepreneuriat sociétal" à "finalité environnementale" vend sa nouvelle idée, pour le moins inattendue. Il faut dire que celle-ci est tout à fait tangible, même si elle nécessite deux trois mots d'explication. 

"Pourquoi des abeilles? En réalité, les outils conventionnels d'analyse de l'environnement ne peuvent couvrir que des zones limitées. Le miel des abeilles contient une multitude d'échantillons recueillis sur un espace vaste", détaille les concepteurs. Grâce à leur butinage méticuleux, les abeilles fournissent bien plus d'indices sur l'environnement de la Région que n'importe quel autre outil. "Pour se nourrir, une colonie d'abeilles rassemble du pollen de 4 milliards de fleurs par an, ce qui représente, en moyenne, un secteur de 700 hectares sondés" par ces petites travailleuses.

Grâce à ce nouvel "outil" 100% naturel, Bee0diversity a pu faire analyser ces différents échantillons et a recueilli d'importantes données sur, notamment, l'utilisation de pesticides sur cette zone (on parle de 500 substances identifiées) ainsi que la présence de métaux lourds.

Concrètement, le but de BeeOdiversity est de créer 15 centres de contrôle sur la Région de Bruxelles-Capitale, pour une couverture de 80% du territoire. Ce projet est unique en son genre: il implique une collaboration étroite entre plusieurs entreprises bruxelloises soucieuses de la préservation de l'environnement (citons Elia, Caméléon, Tractebel, Sodexo) et d'autres sponsors aux noms connus comme EDF Luminus, Suez ou la marque d'eau Spa. Mais il désire encore créer un cercle vertueux d'analyse de l'environnement entre divers acteurs qui ont tous un rôle à jouer dans le processus: apiculteurs, agriculteurs, citoyens, institutions et scientifiques.

Pour en savoir plus sur ce projet, rendez-vous sur le site de BeeOdiversity, qui s'est déjà illustrée à plusieurs reprises sur la thématique de la disparition des abeilles, notamment lors de colloques dans la région de Gembloux.

© beeOdiversity