Mais qui peut bien en vouloir aux pigeons de la place Fernand Cocq à Ixelles ? Pour rappel, dimanche dernier, nous avions relayé le fait qu'en 15 jours, des dizaines de pigeons ont été retrouvés morts sur la place Fernand Cocq, "Très probablement suite à un empoisonnement. La scène était choquante", expliquait l'échevin Yves Rouyet (Ecolo) sur sa page Facebook.

Selon nos confrères de la Capitale, l’autopsie des cadavres a été requise et le parquet de Bruxelles annonce l’ouverture d’une information judiciaire pour retrouver le ou les coupables de ce présumé empoisonnement punissable au regard de la loi.

Afin d'enrayer la prolifération de pigeons, une campagne de stérilisation des pigeons par graines contraceptives va être lancée par la commune.