Une fois leurs enfants devenus autonomes ou par besoin de retrouver leur indépendance financière, de nombreuses mères au foyer souhaitent retourner sur le marché du travail. Mais après une pause longue de plusieurs années, la reconversion n’est pas toujours évidente.

À Woluwe-S t -Pierre, un atelier intitulé Projet de femme a été lancé, il y a quatre ans, par Damien De Keyser (CDH), échevin de l’Emploi. L’objectif ? Accompagner ces femmes rentrantes sur le chemin qui mène à l’emploi.

Cet atelier mené deux fois par an par deux conseillères du service Emploi de la commune s’adresse aux femmes qui ne dépendent ni du CPAS ni du chômage et qui ont un niveau de qualification élevé. Jusqu’ici, les femmes qui ont participé à ces ateliers avaient en moyenne 47 ans et avaient interrompu leur activité professionnelle depuis dix ans en moyenne.

La première phase des ateliers qui se déroulent en petit comité (maximum dix personnes) consiste à renforcer la confiance en soi. "Les trois premiers jours de l’atelier sont entièrement consacrés à la confiance. On prépare des exercices qui les amènent à parler d’elle, à partager leur expérience avec les autres femmes. On les aide à se poser des questions pour voir ce qui les bloque et puis ce qui les motive", explique Geneviève Walckiers.

Avant de se lancer dans la recherche proprement dite, ces séances de réflexion et de partage sont indispensables. "Cela permet d’identifier les freins car ces femmes ont parfois l’impression que leur diplôme n’est plus valable ou qu’elles n’ont plus les compétences. Dans certains cas, ce sont les enfants ou le mari qui font obstruction", détaille Isabelle Lahaye.

Lors des ateliers, les femmes sont donc amenées à prendre conscience de leur capacité et de leur potentiel. Car celles qui avaient arrêté de travailler pour suivre leur conjoint à l’étranger ont, par exemple, appris de nouvelles langues. Celles qui se sont impliquées dans des associations ont pu développer, sans le savoir, des compétences dans le management.

Après avoir clarifié leur projet professionnel (type de travail, tranches horaires…), les participantes revoient tous les outils liés à la recherche d’un emploi durant six demi-journées : CV, lettres de motivation, réseaux sociaux, simulations d’interview.

Les résultats obtenus sont plutôt encourageants puisque 41 femmes sur 51 ayant participé aux ateliers ont repris une activité professionnelle. Celles qui sont toujours en recherche bénéficient encore d’un suivi personnalisé des conseillères emploi.

Le prochain atelier débutera en octobre. Inscriptions : 02/773.05.63.