Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné vendredi deux hommes à des peines respectives de 24 et 30 mois de prison pour le vol d'un smartphone avec violence. Les deux hommes avaient avoué les faits mais prétendaient ne pas avoir fait usage de violence. Leur version a cependant été contredite par les images de vidéo-surveillance, selon le tribunal. Les faits se sont déroulés le 1er mai. Un employé de la VRT se rendait à la gare de Bruxelles-Nord, lorsque deux hommes se sont adressés à lui dans les escaliers de la gare.

"Nous voulions lui vendre du cannabis", ont déclaré les deux hommes devant le tribunal. "Il n'était pas intéressé et voulait passer son chemin mais son smartphone est tombé de sa poche. Nous n'avions pas l'intention de le voler mais, quand nous avons vu le téléphone par terre, nous l'avons pris."

Selon le tribunal, les images de vidéo-surveillance de la gare ne correspondent pas à cette version. Elles montrent que la victime marchait, en effet, mais que les deux hommes l'ont attrapée par la nuque et l'ont plaquée au sol. Ils ont ensuite fouillé ses poches et volé son smartphone.

L'un des deux prévenus avait déjà été reconnu coupable pour des délits similaires en 2019 et a été condamné vendredi à 30 mois d'emprisonnement. Son complice a été condamné à une peine de 24 mois de prison.