Bruxelles

La mesure renforcera l’efficacité des équipes en charge de la propreté publique les jours de collecte des immondices.

Certaines communes bruxelloises pourront désormais obliger les habitants de certaines rues de la capitale à utiliser des poubelles rigides. Le parlement bruxellois a donné son feu vert, vendredi, à une très large majorité, à une ordonnance qui leur en offre la possibilité.

Selon le chef du groupe cdH Benoît Cerexhe, par ailleurs député-bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre, à la base du texte, la mesure renforcera l’efficacité des équipes en charge de la propreté publique les jours de collecte des immondices. Jusqu’à présent, certaines communes n’ont pas d’autres choix que de passer, collecte après collecte, deux fois par semaine, après les camions-bennes de Bruxelles-Propreté, afin de procéder à l’enlèvement des immondices éparpillés dans les rues par la faute d’animaux (renards, chats, pies, corneilles…) qui éventrent les sacs blancs et oranges, à la recherche de nourriture.