Le projet de tour de logements place Sainctelette à Molenbeek-Saint-Jean ne fait visiblement toujours pas l’unanimité auprès des riverains, qui demandent aux autorités régionales "de refuser le permis pour le projet actuel de 14 étages, d’appartements uniquement destinés à un public aisé et de s’engager pour un projet à taille et dimension humaine".

"Nous nous mobilisons sans relâche pour éviter que le pire n’advienne et que notre quartier soit irrémédiablement saccagé par un promoteur dont l’unique objectif, sous le verni d’une gentrification bénéfique pour le quartier, est de maximaliser son investissement", indique dans un communiqué l’ASBL La Table Ronde de l’Architecture, qui évoque une "balafre architecturale digne de la bruxellisation des années 60".

Un "contre-projet" à huit étages a dès lors été élaboré par l’architecte Jakub Ryng. "Sa proposition respecte le gabarit du bâti traditionnel, fait appel à des matériaux de construction naturels (pierre bleue, terre cuite, plancher et charpente en bois, enduit de chaux et ardoise) qui confèrent à notre capitale son identité, belle et sobre", déclare Nadia Everard, Présidente de l’ABSL La Table Ronde de l’Architecture.

© Jakub Ryng