A travers cette initiative, les deux clubs espèrent relancer le secteur de la nuit, fermé depuis le début de la crise sanitaire. Au total, plus d'une cinquantaine de collaborateurs seront relancés. Cette nouvelle terrasse, baptisée Scorpio, est située entre les communes de Ganshoren et Berchem-Sainte-Agathe, sur le toit du centre commercial du Basilix. D'une superficie de 700m ², elle peut accueillir jusqu'à 400 personnes et s'annonce comme le principal point de chute des fêtards de la capitale.

Plus d'une cinquantaine de collaborateurs, ainsi qu'une vingtaine d'emplois saisonniers des deux clubs pourront retourner au travail. "Les organisateurs parient désormais sur un effet de rattrapage provoqué par le climat euphorique d'un retour presque normal à la vie de nuit", déclare les deux établissements dans un communiqué. "D'autant que, si ailleurs en Europe, la date de réouverture des boîtes de nuit est déjà connue, en Belgique, la question n'a toujours pas été abordée et ne semble pas vraiment pas d'actualité", ajoutent-ils.