Dix nouvelles caméras de surveillance vont être installées sur le territoire de la commune d’Evere. Elles surveilleront les actes délictueux avenue Henri Durant/Anciens Combattants, sur la passerelle de l’avenue Jean Brusselsmans, rue Auguste De Boeck, rue du Tilleul/Mattheussens, rue G. Van Leeuw/plaine de l’Aviation, rue Fernand Léger, rue Fernand Léger/avenue Jules Bordet, chaussée de Louvain/rue des Deux Maisons, square Servaes Hoodemaekers et avenue de l’Oud Kappelleke/chaussée de Haecht/rue de Paris. Le choix des emplacements est le fruit d’une analyse des lieux problématiques tant en termes de petite criminalité que de dépôts clandestins.

Ces caméras seront connectées au dispatching de la police. La commune, qui votera la décision ce soir en conseil communal, dégage 40 000 euros pour ces dix caméras. A terme, 85 % du territoire everois sera couvert par la surveillance de cinquante caméras, dont – sans les dix nouvelles – 32 caméras fixes et cinq fixées sur des bâtiments.

“Nous voulons que notre administration et nos services de police puissent avoir tous les moyens technologiques à leurs dispositions tout en respectant les règles en matière de protection des données et les règles liées à l’utilisation de ces méthodes de travail”, argue le bourgmestre ff d’Evere Ridouane Chahid (PS).

“Notre objectif est d’améliorer encore plus la sécurité mais aussi et surtout de lutter de manière efficace contre les dépôts clandestins. Les incivilités en matière de propreté peuvent aussi créer un sentiment d’insécurité et nous voulons y remédier.”