Sur le coup de 18 h 10 ce mardi 31 décembre 2013, deux jeunes braqueurs cagoulés ont fait irruption dans la librairie Delva, située rue Emile Delva, à Laeken. « C’était des gamins. J’ai cru à une farce jusqu’à ce qu’ils s’excitent. J’ai alors vraiment pu voir la haine dans leurs regards », témoigne la libraire, âgée de 36 ans.

« Donne moi ta caisse ou je te bute », tel est en effet l’unique phrase on ne peut plus explicite que le seul malfaiteur majeur – 19 ans – lui a lancée à de multiples reprises tout en la mettant en joue.

Toujours est-il que… présumant que l’arme était factice, notre victime ne s’est pas laissée faire et n’a pas daigné ouvrir le tiroir caisse. Son mari a quant à lui verrouillé la porte d’entrée à ouverture automatique du magasin pour tenter de garder les deux malfrats au chaud jusqu’à l’arrivée des policiers.

Sans butin, les deux braqueurs ont ensuite dû briser ladite porte pour tenter de prendre la poudre d’escampette mais ceux-ci ont toutefois pu être interpellés en compagnie de leurs deux complices, les guetteurs.

« Tous les suspects étaient déjà connus pour des faits de violence. Un mandat d’arrêt pour le majeur et des placements en institutions publiques de la jeunesse pour les trois mineurs âgés de 14 à 17 ans seront respectivement requis », a indiqué Julien Moinil, porte-parole du parquet de Bruxelles.