Le collège juridictionnel de la Région bruxelloise devrait être amené à se pencher en fin de semaine sur le comptage des votes à Saint-Josse Ten Noode, à la suite d'un décalage significatif apparu entre le nombre de votants effectifs d'un bureau de vote et celui qui a été enregistré au niveau informatique, a-t-on appris lundi.

C'est le sort de l'équivalent d'un peu plus de 8,5% des votes valables retenus jusqu'à présent qui pourrait être en jeu.

Le collège d'experts informatiques chargé de remettre son rapport sur le déroulement du vote électronique lors du scrutin du 14 octobre dernier au parlement bruxellois a abordé le problème, lundi, a-t-on appris à bonnes sources.

Selon une de celles-ci, le problème potentiel concerne concrètement le bureau électoral aménagé dans une école située rue Saint-François, à l'arrière du Botanique. Il semble que seuls cinquante huit votes ont été comptabilisés par le système informatique, alors que la clé USB dudit bureau de vote en contenait 885.

Cela pourrait expliquer le décalage plutôt surprenant que l'on observe sur les sites officiels des élections entre le nombre de votes valables jusqu'ici comptabilisés sur l'ensemble de la commune (9.643) pour le scrutin du 14 octobre et celui, un peu plus élevé retenu à l'issue du scrutin de 2012 (9.674) dans une commune pourtant très concernée par le phénomène de l'explosion démographique dans la capitale.

Le collège d'experts informatiques s'est penché sur le dossier lundi.

Le collège juridictionnel de la Région bruxelloise, composé de neuf membres désignés par le parlement bruxellois, et chargé de la validation des élections communales devrait se pencher sur ce problème d'ici la fin de la semaine, vraisemblablement vendredi. Il y a du recomptage dans l'air.

A Bruxelles, le nouveau dispositif de vote électronique permet un double comptage, l'un électronique, et l'autre, via la preuve papier que l'électeur remet aux assesseurs, avant de quitter le bureau de vote après avoir accompli son devoir électoral.


Emir Kir: "Tous les votes doivent être pris en compte"

La Liste du Bourgmestre de Saint-Josse Ten Noode, Emir Kir, souhaite que tous les votes soient pris en compte, a affirmé celui-ci, invité à réagir aux informations faisant état d'un bug informatique dans le décompte des bulletins dans un des bureaux de vote de la commune.

"Il importe que les habitants du quartier concerné soient traités démocratiquement de la même manière que les autres", a commenté Emir Kir.

Le bourgmestre sortant, pressenti pour se succéder à lui-même aux commandes de la commune, s'est par ailleurs réjoui de l'existence, dans le nouveau système de vote électronique appliqué à Bruxelles, d'une trace écrite du vote électronique pour permettre de vérifier le vote.