Bruxelles La plupart des places en ordre utile sont néanmoins occupées par des cadres du parti.

Comme annoncé dans La DH lundi, l’actuelle directrice du centre d’études de la Ligue des familles, Delphine Chabbert, a été proposée hier soir aux militants de la Fédération bruxelloise du PS pour occuper la 4e place sur la liste socialiste largement renouvelée en Région bruxelloise.

Réunis en congrès à la Maison du peuple de Saint-Gilles, les militants du PS de la capitale ont donné leur feu vert, à l’unanimité, à la composition complète des listes qui leur a été soumise par leur présidente, Laurette Onkelinx.

La liste régionale sera emmenée par l’actuel ministre-Président Rudi Vervoort, devant la secrétaire d’État Fadila Laanan et le ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rachid Madrane. L’ex-bourgmestre et député régional de Forest Marc-Jean Ghyssels occupera la 5e place. Derrière Ridouane Chahid (6e), la jeune candidate molenbeekoise de 24 ans Leila Agic occupera quant à elle la 7e place, devant les députés régionaux actuels Isabelle Emmery, Jamal Ikazban, Julien Uyttendaele et Nadia El Yousfi.

À la 12e place , on trouve le jeune Martin Casier, docteur en astrophysique et chef de file du PS à Watermael-Boitsfort. Véronique Jamoulle, Cécile Vainsel, Mohamed Ouriaghli, la doyenne de l’ensemble des candidats bruxellois Simone Susskind, Emine Ozkara, Kenza Yakoubi, Philippe Boïkete, Lara Thommes et Ariane Wautelet occuperont les places suivantes. La liste sera poussée par le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close, et, depuis l’avant-dernière place, par le premier échevin ixellois, Bea Diallo. Le président des Jeunes socialistes bruxellois, Yannick Piquet, occupera quant à lui la 27e place. Selon Laurette Onkelinx, plus de la moitié des candidats à la Région s’y présentent pour la première fois. Ils sont 42 % dans ce cas sur la liste pour la Chambre sur laquelle le PS et le SP.A ont décidé de cohabiter, jugeant, selon Laurette Onkelinx, qu’ils partageaient nombre de points de vue en commun, surtout dans les matières sociales, au centre de leurs préoccupations.

Au fédéral, près d’un tiers des places (29 %) seront occupées par des candidats jeunes (21 % sur la liste régionale).

Comme pressenti de longue date, la liste sera emmenée par l’actuel chef du groupe PS à la Chambre, Ahmed Laaouej. Il précédera l’actuelle échevine d’Ixelles et députée bruxelloise Caroline Désir ainsi que les députés fédéraux Emir Kir et Nawal Benamou. La liste sera poussée par Karine Lalieux.